Comportement

Le Cané Corso est avant tout un chien calme et équilibré, docile et affectueux avec son maître, il aime les enfants et leur famille… C’est aussi un chien de garde ou de défense de premier ordre.

Il est attaché à ses maîtres qu’il n’hésitera pas à protéger en cas de danger mais devra absolument être socialisé dès son plus jeune âge afin d’éviter des comportements agressifs ou extrêmes. Son caractère plutôt gardien nécessitera donc de mettre en place une bonne relation avec son maître, une bonne communication et une bonne éducation. Protecteur mais pas bagarreur, malléable mais pas dénué de caractère, affectif mais pas pot de colle, gardien mais pas agressif, calme mais pas mou, impressionnant mais sans délit de sale gueule, le Cané Corso est la Rolls-Royce des molosses. Ce chien polyvalent fera de vous un maître heureux et rassuré. Sa gentillesse, et sa protection feront un excellent chien de compagnie.

Pour moi, c’est vraiment le chien parfait, qui s’adapte à toutes les situations, à la ville comme à la campagne, particulièrement propre, excellent gardien, sûr de lui, de sa force et courageux, il ne manifeste aucune agressivité inutile, pas belliqueux à l’égard de ses congénères, qui n’aboie qu’à bon escient, particulièrement dissuasif, tendre, patient et protecteur avec les enfants, et très obéissant, équilibré, il apprend très vite.

Bref le chien rêvé !

C’est aussi un excellent compagnon de jeu pour les enfants qu’il protégera de tout son cœur. Un Cané Corso est le molosse idéal pour les enfants. En effet, un chien Cané Corso ne montrera jamais d’agressivité envers un enfant. Et contrairement à certaines idées reçues, il n’est pas jaloux des enfants. En revanche il faudra faire attention qu’il comprenne bien que dans la hiérarchie de la meute, l’enfant est bien au dessus de lui et fait partie de ses supérieurs.

Comportement


Il ne faut pas confondre chez le Cané Corso méfiance naturelle et, qui est clairement inscrite parmi les traits de caractère du Cané Corso dans son standard, avec cette timidité maladive qu’il était courant d’observer lors de l’apparition de la race en France. Depuis, grâce au travail de sélection des éleveurs passionnés, le caractère du Cané Corso s’est nettement amélioré. Ce dernier reste un chien qui se montre distant envers ceux qu’il ne connaît pas, ce qui est tout à fait normal.

Le mâle Cané Corso est mature vers l’âge de deux/trois ans, le maître devra donc faire preuve d’une certaine patience à son égard en veillant à ne pas relâcher sa vigilance tout de même, surtout qu’il n’échappe pas à la crise d’adolescence que connaissent certaines races. Si la fermeté est de mise dans l’éducation du Cané Corso, il ne faut pas s’attendre avec lui à devoir affronter une forte tête ; s’il lui arrive d’être têtu, le Cané Corso n’est pas un chien difficile. Donc inutile d’être tyrannique, de lui crier dessus ou d’être brutal, tout cela est même nettement déconseillé.

Il suffit de parvenir à s’imposer afin qu’il vous reconnaisse comme étant le chef de meute, ne pas céder à un caprice et être aussi constant envers lui qu’il le sera envers vous.

C’est une relation faite de complicité et de confiance qui doit s’établir entre le Cané Corso et son maître. Le Cané Corso est un chien intelligent, qui comprendra rapidement ce que son maître attend de lui ; il suffit d’y mettre le ton adéquat pour qu’il s’exécute.

A cause de cette sensibilité, la socialisation ne devra pas prendre de retard. Le maître devra être assez souple tout en sachant être ferme. Comme le Cané Corso est méfiant, c’est justement une mauvaise socialisation qui pourrait le rendre peureux, ce qui est absolument à éviter. Le tout est de le mettre en confiance, un travail que le maître devra prendre en relais à la sortie du chiot Cané Corso de son élevage. Il est tout autant essentiel chez lui de ne pas exacerber les tendances à être rebelle que d’entretenir une timidité qui pourrait devenir maladive. L’essentiel est d’être logique pour que le Cané Corso trouve sa bonne place au sein du foyer, qu’il respecte la hiérarchie qu’on lui imposera en douceur, mais avec fermeté.

Comportement


Les mâles, comme dans de nombreuses autres races, sont naturellement dominants ; il faut donc que le maître néophyte prenne en compte ce facteur dans son choix. Le Cané Corso se destine à un public varié. Il serait même tout indiqué, selon ses passionnés, pour le néophyte attiré par un premier molosse. Contrairement à certains chiens qui ne sont à mettre en toutes les mains, le Cané Corso est réputé moins « pointu » que d’autres, ce qui rend plus facile son éducation, même chez un non connaisseur. Le Cané Corso conviendra parfaitement à une famille où il s’intégrera sans problème et sera un bon compagnon pour tous ; il ne pose pas de difficultés avec les enfants avec lesquels il s’entend très bien. Il est patient et supporte même toutes les « tracasseries » que peuvent lui faire subir les petits. Par contre, mais cela est valable quelque soit la race, les parents devront veiller à ne pas laisser un enfant seul, sans surveillance, avec un chien.

Le chiot Cané Corso est comme tant d’autres, il est craquant. Mais dites-vous bien qu’il n’est pas une petite chose fragile. Il est observateur et ne manquera de vous tester ou bien de trouver les brèches qui s’offrent à lui. Aussi, soyez ferme dès le départ pour que rapidement il comprenne les interdits (canapé, fauteuils, lit…) selon votre choix, mais sans être ni brutal, ni injuste.